Le gang bang est une forme particulière de sexualité de groupe où une personne a des rapports sexuels divers avec plusieurs partenaires, simultanément ou à la suite. Le terme provient de l'anglais : Gang signifiant "bande organisée" et Bang se traduisant de l'argot par "baiser". Des soirées Gang-bang sont très souvent proposées par les clubs libertins. Il s'agit généralement d'organiser des parties de jambes en l'air où plusieurs hommes se consacrent au plaisir de trois femmes maximum.
Contrairement à la partouze, les protagonistes d'un gang bang ne se mélangent pas. Les rapports sexuels sont exclusivement pratiqués sur la personne pour laquelle le gang bang est destiné. Les personnes aimant se faire "gang-ganguer" tirent leur plaisir d'un certain type d'égocentrisme sexuel, où elles éprouvent une forte excitation à se sentir le centre d'attention de plusieurs individus. Le fait qu'elles éveillent le désir de tous leurs partenaires, leurs donne le sentiment de détenir un pouvoir d'attraction irresistible.

Les gang-bang tels que nous pouvons le voir très largement dans les vidéos pornographiques sont une sorte de surenchère où la femme, au coeur du jeu sexuel, doit s'adonner avec le plus grands nombres d'hommes possibles... Un record du monde a même été attribué ! Il est détenu à ce jour par Lisa Sparxxx qui a réalisé, le 16 octobre 2004 à Varsovie (Pologne), le plus grand gang bang de l'histoire en partageant des rapport sexuels avec 929 partenaires dans une même journée.

Nos articles