Le candaulisme est une pratique sexuelle qui réside dans le fait d'observer sa ou son partenaire en train de forniquer avec une ou plusieurs autres personnes. La scéance se déroule sous le regard naturellement approbateur du compagnon ou de la compagne légitime et lui procure en retour un plaisir intense et une forte excitation sexuelle.

Le terme "candaulisme" tire son origine de Candaule, roi semi-légendaire de Lydie (ancien pays d'Asie Mineure). Le roi Candaule trouvait sa femme plus belle que toutes les autres. Il louait sans cesse le charme et la beauté de celle-ci à son garde du corps, si tant est, qu'un soir, il lui autorisa de s'en rendre compte par lui-même en l'observant discrètement lors de son coucher... La reine aperçut le garde du corps et, persuadée que son mari avait souhaité l'humilier de la sorte, lui offrit deux options : être exécuté ou tuer le roi, s'emparer du trône et l'épouser. Cette histoire se déroulant du temps de la civilisation grecque antique, nul besoin d'être extralucide pour deviner qu'elle se termina en tragédie...

Dans la pratique du candaulisme, le partenaire voyeur n'a aucunement besoin de se faire humilier. La jalousie y est néanmoins un sentiment très important. Comme pour la plupart des expériences libertines, les couples cherchent à rompre leur routine sexuelle. Le candaulisme permet ainsi au "voyeur" d'éprouver un fort sentiment de jalousie entraînant chez lui, sur fond de rivalité avec l'amant, le besoin passionné de reconquérir son ou sa compagne.

Nos articles